RSA

Imprimer

 

Le Revenu de Solidarité Active remplace le Revenu Minimum d'Insertion (RMI), l'Allocation de Parent Isolé (API) et les possibilités de cumul de ces allocations avec un emploi.
Il repose sur le respect des droits et devoirs dans une dynamique de retour vers l'emploi.

Le RSA est versé également à des personnes qui travaillent déjà et dont les revenus sont faibles. Son montant dépend à la fois de la situation familiale et des revenus du travail.

Peuvent en bénéficier les personnes de plus de 25 ans (ou celles de moins de 25 ans ayant un enfant né ou à naître) :

                   - Sans activité, notamment les bénéficiaires actuels du RMI ou de l'API.
                   - Exerçant ou reprenant une activité professionnelle, pouvant ainsi cumuler revenus du travail et revenus issus de la solidarité.

Le RSA est versé jusqu'à un certain niveau de ressources. Pour favoriser l'insertion professionnelle et le retour à l'emploi, chaque bénéficiaire du RSA sans activité ou ne tirant de son activité que des ressources limitées, sera accompagné par un « référent personnel unique ».

Aucune démarche n'est nécessaire pour les allocataires du RMI et de l'API : ils bénéficieront automatiquement du RSA.

Pour les personnes qui ne perçoivent pas le RMI ou l'API mais qui pensent pouvoir bénéficier du RSA : elles devront d'abord faire une estimation de leurs droits. En fonction du résultat de cette évaluation, elles pourront constituer un dossier (auprès du CCAS notamment).