Accueil » SAUR : vos WC ne sont pas une poubelle à lingettes !

Le bon geste à adopter : jetez les lingettes dans la poubelle, pas dans vos toilettes !

Nous constatons que le respect des gestes barrières, pour nous protéger de la diffusion du COVID-19, entraîne une utilisation massive de lingettes jetables pour de nombreux usages : le lavage des mains, la toilette des enfants, le nettoyage des poignées de portes et de multiples surfaces.

Il est impératif de les jeter dans la poubelle et surtout pas dans les toilettes !

CE QU’IL FAUT SAVOIR
Quels sont les risques pour les installations?

Si le bouchon est dans la partie privative : risque de débordement dans l’habitation, et de déformation des parois de la canalisation.
Si les lingettes parviennent des les égouts, elles finissent par obstruer les canalisations, les grilles de filtrage à l’entrée des stations d’épuration, bloquent les pompes de relevage des eaux usées, et dérèglent tout le processus épuratoire.

Pourquoi les lingettes provoquent-elles des pollutions de l’environnement?

Une fois dans les égouts, les lingettes se fixent sur les micro-déchets et les graisses, s’enroulent les unes autour des autres, et se transforment peu à peu en masses visqueuses, qui peuvent ainsi boucher de nombreux ouvrages d’assainissement et provoquer des pollutions dans le milieu naturel.

Quelle est la composition des lingettes?

Les lingettes dites biodégradables, composées de fibres synthétiques ultra-résistantes, ne se dégradent en réalité qu’au bout de 3 mois. Elles ne se recyclent pas et polluent le milieu naturel du fait de leur composition : produits allergènes, phénoxyéthanol…